Manger est un acte universel, quotidien et essentiel à la survie de l’homme. Les aliments que nous ingérons contiennent des nutriments, indispensables au bon fonctionnement de notre corps. C’est au cours de la digestion que les grosses molécules apportées par notre alimentation sont dégradées dans le tube digestif en nutriments, qui passeront dans le sang afin d’être utilisés par les cellules de notre organisme.

Physiologie digestive

Le tube digestif s’apparente à un « tuyau » long d’environ 7 mètres qui s’étend de la bouche à l’anus. Il s’agit d’un organe très sophistiqué. En effet, il est capable de nombreuses réactions biologiques et chimiques ; il est équipé d’un système musculaire lui conférant une motricité propre et il est également doté d’un système nerveux, le mettant en connexion directe avec le cerveau.

La muqueuse intestinale tapissant les intestins, qui offre une très grande surface d’échanges avec l’extérieur pour l’absorption des nutriments, héberge aussi un système de défense complexe permettant une protection vis-à-vis des nombreux agents pathogènes auxquels elle est exposée.

Le système immunitaire intestinal comporte une grande variété de types cellulaires. L’immunité intestinale intègre une composante innée avec la présence de cellules épithéliales et de cellules présentatrices de l’antigène, ainsi qu’une composante adaptative constituée des lymphocytes.

Le trajet des aliments

LC